Difficulté pour s’endormir ? Réveils fréquents et prolongés ? Réveil trop tôt le matin ? Ou encore un mélange des trois insomnies.

Plus de 30 minutes pour s’endormir, ou passer plus de 30 minutes éveillé en pleine nuit signalent la pathologie, dormir moins de 7h ou se réveiller fatiguer représente également un signe d’insomnie, même si ce n’est que trois fois par semaine.

La première attitude à avoir est d’accepter que votre médecin vous pose de nombreuses questions pour en comprendre la raison. Le contexte, habituel pour vous, est souvent un élément déclenchant et il est primordial de le mettre en lumière pour éviter que l’insomnie ne devienne chronique.

Tout le monde peut souffrir d’insomnie, il n’y a pas de personne type, mais certaines caractéristiques voient augmenter la fréquence des insomnies : âge, sexe féminin (relation avec les changements hormonaux), chez l’homme, ce sont plus les apnées du sommeil, famille d’insomniaques (lien génétique pas encore trouvé), éducation (en relation avec l’expression de ses émotions) l’endormissement est souvent perturbé par les pensées de la journée, anxiété et hyperactivité de vigilance ou mentale provoquant tension musculaire, battements cardiaques accélérés et température élevée, enfin médicament ou substances excitantes (thé, café, alcool, tabac…)

Il y a aussi les maladies chroniques : asthme, insuffisance cardiaque, reflux gastro-œsophagien, arthrite, rhumatisme, douleurs chroniques etc. Voir Mésothérapie

Les conséquences de l’insomnie chronique sont très nombreuses de la simple fatigue à la somnolence (danger sur autoroute), du simple ralentissement mental aux pertes de concentration et de mémoire, de la simple baisse de motivation à l’impuissance ou à la dépression, de la simple sensibilité à la perte des défenses face au infections ou à une vulnérabilité accrue aux accidents

Une luttent chaque nuit pour dormir entraine irritabilité, tension, et déprime avec incidences sur les relations interpersonnelles (familles, amis, collègues)

L’insomnie chronique est nocive pour la santé, perturbe la satiété et augmente l’attirance pour les aliments gras et sucrés, et fait grossir ce qui fera encore augmenter les risques pour la santé.

Dur Dur de mal Dormir

Dur Dur de mal Dormir

Migraine, mal de dos, aux hanches, aux genoux… maladies rhumatismales ou chroniques, tous ces maux ou douleurs persistantes empêchent un sommeil de qualité....

lire plus
Sommeil et Esprit

Sommeil et Esprit

À L’ORIGINE D’UN DÉCLIN COGNITIF ? ÇA M’INTÉRESSE Outre la fatigue et les troubles cardiovasculaires, l’apnée du sommeil accélérerait le déclin cognitif....

lire plus
La Nuit porte Conseil

La Nuit porte Conseil

Le Sommeil du Juste ou Juste du Sommeil Un sommeil reposé et reposant nécessite des automatismes et des conditions pas si acquis que l’on pense...

lire plus
Mal Dormir fatigue le coeur

Mal Dormir fatigue le coeur

Article du Matin  Mars 2017  Extrait … Quand l’on s’endort, et plus particulièrement pendant la phase de sommeil paradoxal, les muscles de la face et de la...

lire plus
Apnée du sommeil et diabète

Apnée du sommeil et diabète

Extrait de recherche et adaptation de l’équipe de professionnels de la santé de Diabète Québec   Tout comme pour le diabète de type 2, l’un des...

lire plus

Posez vos questions

Nous restons à votre écoute pour toutes demandes concernat votre sommeil. Il est important de savoir que l’insomnie débouche toujours, à plus ou moins long terme, sur de nombreuses maladies

2 + 6 =